Imprimer
«La vie sans carbone, faut se la farcir»

WEBDOCUMENTAIRE Antoine Sachs, journaliste, sillonne à vélo les routes de France pour parler du changement climatique. Il en tire une série de courts épisodes diffusés sur Libé Labo : Ma vie sans carbone.

Car il a une contrainte de taille : son périple ne doit avoir aucun impact sur l'environnement. Le voilà donc avec un vélo électrique, une tente et une caméra. Et c’est pas toujours facile : «La vie sans carbone, faut se la farcir», soupire-t-il un soir sous la tente.

etc_viesanscarbone2.jpg
Antoine Sachs à Narbonne. ©DR

Les trois premiers épisodes s’intéressent à l’éolien, à l’énergie solaire et au recyclage des déchets. Sans prétention, le journaliste-cycliste présente quelques données et les illustre avec humour. Une démarche qui s’apparente à celle des «Report-Terre» de France 5, plus proche du reportage que du documentaire pur.

LYR

Ma vie sans carbone , d’Antoine Sachs.
France, 2009, ? x 6 mn. Libé Labo.


L'éolien, c’est pas du vent
L'énergie solaire près de chez vous
Les aventures de la poubelle jaune
C'est une maison bio...
La Bretagne sent le gaz